Accueil

Que fait le streaming à notre écoute de musique ? Que disent les big data collectées par les plateformes de nos comportements d’écoute et de nos goûts ? Comment les consommations de contenus et les pratiques d’écoute évoluent-elles à l’ère de l’abondance de l’offre et de la recommandation ? L’hyperchoix donne-t-il lieu à des parcours individuels très dissemblables ? Les plateformes favorisent-elles essentiellement des écoutes d’accompagnement des activités quotidiennes, organisées par les playlists ? Les traces numériques permettent-elles de revisiter les modèles et les théories de la sociologie des pratiques culturelles ?

Le projet RECORDS propose d’articuler enquête et big data pour étudier ces questions à partir d’un matériau empirique d’une diversité et d’une ampleur sans précédent. Il s’appuie sur un partenariat original entre des chercheurs issus des sciences sociales, des sciences du numérique, et l’un des acteurs majeurs de la diffusion musicale en France, deezer.

Les résultats attendus sont à la fois méthodologiques et théoriques : de nouveaux modes de calcul et de visualisation de la circulation des personnes dans des espaces de contenus, et une contribution aux théories de la consommation musicale. Ils dessineront une vision informée et réaliste des pratiques du streaming musical, au-delà des images simplificatrices de l’exploration illimitée ou de la manipulation par les algorithmes de recommandation.


RECORDS est financé par l’agence nationale de la recherche sur la période 2020–2023
au titre de son appel à projets générique (instrument PRCE)
CES 38 « révolution numérique, rapports aux savoirs et à la culture »